« Je parle donc j’écris »

« Aujourd’hui, 20 % des élèves qui rentrent au CP [première primaire] n’ont que 200 à 250 mots de vocabulaire. » C’est ce dont s’inquiète notre confrère linguiste Alain Bentolila dans le journal Le Parisien Week End (pages Focus) du 29 novembre 2019, article « Langue française. À qui les fautes ? ».

200 mots, si peu ? Il est indispensable de nuancer cette affirmation. Nos expériences de terrain nous ont montré, au contraire, que tous les enfants ont du vocabulaire… mais qu’ils n’osent pas écrire tous les mots qu’ils connaissent quand ils ne sont pas sûrs de leur orthographe. C’est une différence de taille. Or si c’est l’orthographe qui les bloque, nous avons une solution pour y remédier. Un article par Henriette Walter, également envoyé au journal Le Parisien Week End. Lire la suite.

Un commentaire sur « Tous les enfants ont du vocabulaire… mais l’orthographe bloque leur écriture »

  1. TB  Wendy, C’est un excellent argument, à développer sans cesse. Et il peut y avoir déperdition définitive du vocabulaire refoulé!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s