L’alfonic, ça marche ?

Apprend-on réellement à écrire et lire avec l’alfonic ?
Oui ! Avec l’alfonic, on apprend à maîtriser le principe de l’écriture : « Ce que j’entends, je le note. » Puis de la lecture : « Ce que je vois, je sais le prononcer. »

Cette écriture est-elle vraiment du français ?
Oui !
 L’alfonic est calibré pour transcrire le français. L’absence d’orthographe peut dérouter les adultes, mais les apprenants ne s’y trompent pas : quand ils lisent l’alfonic tout haut, ils s’entendent bien parler français.

Pour tous les publics ?
Oui ! Aussi bien pour les enfants, les dyslexiques, les étrangers et les adultes en alphabétisation.

Sans crispation, sans crainte de la faute ?
Oui ! L’apprenant s’approprie l’alfonic à toute vitesse, enchanté de pouvoir communiquer par écrit. L’alfonic est un outil au service de la communication en français. L’orthographe, que l’apprenant découvre ensuite, est la « strate culturelle et historique » de l’écriture : l’alfonic est le moteur de l’écriture, alors que l’orthographe n’en est que la carrosserie. Pour ceux qui débutent, avoir le droit d’écrire temporairement sans orthographe est un soulagement.

Dans la joie ?
Oui ! L’apprenant peut s’amuser et jouer avec l’alfonic, écrire librement des textes, des poèmes, des chansons, en utilisant tout de suite un vocabulaire varié et des phrases complexes. « Je parle donc j’écris ! »

L’alfonic est-il rigoureux ?
Oui ! Le principe « un son égale une lettre, une lettre égale un son » est rigoureux et systématique. L’alfonic n’autorise pas à écrire n’importe comment : il s’agit d’écrire avec précision les sons du français qu’on a appris à identifier avec certitude.

L’alfonic est-il difficile à apprendre ?
Non. L’alfonic est un outil simple et intuitif. Pour les enseignants comme pour les apprenants, c’est une graphie infiniment plus simple que l’orthographe. Pour un débutant dans l’écriture (enfant ou adulte), l’alfonic est acquis en 3 à 6 semaines. Pour un enseignant qui maîtrise déjà l’orthographe, c’est l’affaire de quelques heures.

Y a-t-il risque de confusion entre alfonic et orthographe ?

L’apprenant mélange-t-il les deux ?
Non. Car on conseille aux enseignants de toujours écrire l’alfonic en rouge, en écriture bâton, pour bien le distinguer de l’orthographe, écrite au bic bleu ou noir, ou à la craie blanche.

Passe-t-on facilement à l’orthographe ?
Oui ! Quand on a acquis le principe de l’écriture et de la lecture, on apprend l’orthographe de façon raisonnée et systématique. Elle fait moins peur. Beaucoup d’enfants en viennent à la considérer comme le « niveau supérieur du jeu de l’écriture » et s’amusent de ses complexités. L’alfonic est un tremplin vers l’orthographe. Conseils et astuces ici.

Y a-t-il un risque de rester coincé dans l’alfonic ?
Non. Car nous sommes environnés d’orthographe : affiches, magazines, livres, messages télévisés. L’alfonic est un outil temporaire ; quand il a rempli son rôle, on passe nécessairement à l’orthographe.

Celui qui a utilisé l’alfonic aura-t-il une mauvaise orthographe ?
Non. Le passage par l’alfonic suscite généralement une meilleure orthographe, car l’apprentissage de l’orthographe est systématisé.

A-t-on le droit d’écrire sans orthographe ?

Quand on parle, y a-t-il de l’orthographe ?
Non. L’orthographe n’est donc pas indispensable à la compréhension.

Un texte sans orthographe a-t-il toujours de la valeur ?
Oui ! Ce n’est pas l’orthographe qui fait la valeur littéraire d’un texte mais la qualité de ses idées, de son vocabulaire et de ses phrases.

L’alfonic est-il « pour les nuls » ?
Non. C’est pour tout ceux qui souhaitent apprendre en s’amusant, étape par étape, plutôt que dans l’inquiétude de la faute, toutes difficultés confondues.

Photo du parchemin : Gerd Altmann (Pixabay).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s