#ÉcoleMaternelle #Lecture #Écriture #Phonèmes #français #Apprendre_à_lire #Un_son_égale_une_lettre #Apprentissage_par_le_jeu #alfonic #education #pedagogie #apprentissage #methode #lecture #ecriture #languefrancaise #français langue étrangère #FLE

Les adultes étrangers qui étudient le français sont souvent dépités lorsqu’ils découvrent l’invraisemblable complexité de l’orthographe française. Souvent, ils sont déjà au courant que « le français est une langue compliquée. » Mais notre belle langue est-elle vraiment plus difficile à apprendre que les autres ? Ou n’est-ce qu’un mythe qui flatte notre vanité ?

Toute langue a ses écueils. Bien sûr, le français ne fait pas exception à la règle. Mais l’allemand est pourvu de déclinaisons, tandis que le chinois joue avec des tons. Alors ? Beaucoup de gens confondent langue et écriture. Or, en français, ce sont justement deux choses qu’il est intéressant de dissocier. La langue française n’est pas plus difficile ni plus simple qu’une autre ; en revanche, son orthographe, elle, est déprimante pour un débutant.

Certains esprits chagrins se lamenteront que « C’était mieux avant : au moins, le petit peuple savait son orthographe. » Certes, les instituteurs passaient autrefois beaucoup de temps à enseigner à leurs jeunes élèves les raffinements de notre écriture. Aujourd’hui, on a jugé que d’autres domaines d’apprentissage devaient intégrer le cursus scolaire, au détriment de l’orthographe (voir à ce sujet l’intéressant article de Michel Feltin-Palas, Orthographe : pourquoi le niveau baisse, dans son excellente chronique Sur le bout des langues). Est-ce un mal ? Eh bien, posons-nous la question honnêtement. Dans un monde qui change à toute vitesse, où le savoir et l’esprit critique se battent corps à corps avec la boue gluante de la désinformation, et où nos errements climatiques mettent la survie humaine en péril, l’orthographe reste-t-elle vraiment le socle sur lequel bâtir un monde nouveau ? Je vous laisse juges…

Pour ma part, quand je lis le découragement dans les yeux de mes étudiants syriens, turcs ou ukrainiens, eux qui ont tant besoin d’apprendre un français fonctionnel, je cherche un moyen de leur proposer une progression logique. Ceci ne concerne pas vraiment les étudiants qui sont depuis plusieurs années en Belgique et baignent déjà dans l’orthographe. La réflexion qui m’anime s’adresse plutôt aux débutants.

Dans le but de favoriser chez eux une bonne prononciation, je débute par des leçons uniquement orales, à l’aide d’images qui fixent à la fois la grammaire, le vocabulaire et la structure des phrases.

Les phrases ci-dessus signifient respectivement :

  • « Je vais à la gare. »
  • « Est-ce que tu as un parapluie ? »
  • « Noé n’aime pas les gâteaux. »

(Images de la lecture en images : © Pixabay et Intuitiv’Lingua. Découvrir ici l’épatante méthode Intuitiv’Lingua et ses vidéos d’apprentissage du français.)

Au bout de quelques semaines, nous passons tout doucement à l’écrit. La plupart des étudiants sont très fiers de montrer qu’ils connaissent déjà l’alphabet. Ils connaissent le nom des lettres (, effe, ix, doublevé, etc.) : cette compétence leur sera utile lorsqu’ils devront épeler leur nom face à un employé de l’administration dur d’oreille. Mais pour le reste, l’alphabet n’offre aucune logique dans l’ordre des lettres (pourquoi les consonnes sont-elles mélangées avec les voyelles ?) et il ne présente même pas tous les phonèmes du français ! Bref, la déclamation de l’alphabet n’a qu’un intérêt très limité.

Optons plutôt pour une présentation de tous les sons du français :

  • les voyelles, orales et nasales ;
  • et les consonnes, dont les sons correspondent plutôt bien aux lettres.

Voici donc aujourd’hui un tableau qui présente les sons du français dans une logique d’articulation.

Bon amusement !
Image : GraphicMama-team (Pixabay).
Cliquez ci-dessous pour télécharger notre activité en PDF.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s