Un article de Wendy Nève

Lire n’est pas nécessairement une activité solitaire. Qui a dit qu’on ne pouvait pas lire à deux ? Dans un dialogue, c’est facile de se répartir les rôles. Mais on peut encore faire plus simple pour des enfants qui n’ont pas encore l’habitude de lire de longues phrases. Par exemple, en leur lisant un texte dont seuls certains mots requièrent leur attention.

C’est ce que nous proposons ici dans un texte à trous. En voici l’idée : le parent (ou le prof) lit à voix haute le texte principal en alfonic (ou les sous-titres en orthographe). Et l’enfant complète les trous du texte en choisissant le mot qui lui semble adéquat parmi les trois propositions.

Si l’enfant ne se rappelle plus comment lire une lettre, on peut lui proposer de garder à côté de lui le tableau des sons en alfonic ou l’imagier de l’alfonic. Le but n’est pas de l’obliger à mémoriser toutes les lettres en quadruple vitesse, mais de lui rappeler qu’il a à sa disposition un outil qui l’aidera à lire – et à écrire – en toute autonomie.

Pour s’amuser, on peut aussi proposer à l’enfant de ne lire à voix haute que les mots incorrects : rires garantis !

Bon amusement !

Illustration : montage : VictorianLady et Clker-Free-Vector-Images (Pixabay).

>>> Découvrez aussi notre nouvelle page Facebook,
uniquement réservée à l’alfonic !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s