Un article de Wendy Nève

Les comptines ont ceci d’intéressant qu’elles fixent rapidement dans la mémoire des paroles simples grâce aux rythmes et aux rimes dont elles sont pourvues. Le personnage de saint Nicolas ne fait pas exception à la règle : lui aussi a inspiré de nombreuses chansonnettes pour les enfants.

La comptine d’aujourd’hui est l’occasion de réviser quatre voyelles (trois voyelles orales et  une nasale) qu’on pourra observer à la fin de chaque phrase. Cette comptine se base sur la chanson bien connue Saint Nicolas, apporte-moi (ou Saint Nicolas va m’apporter, selon les versions), disponible sur Youtube.

Dans le document ci-dessous, la chanson se présente en quatre strophes rimées (qui correspondent à la dernière phrase musicale de la comptine originale). Chaque strophe propose une rime correspondant à une des voyelles qu’on entend dans le nom saint Nicolas.

Après avoir chanté en classe, on pourra proposer aux enfants une activité de classement. Chaque phrase fait l’objet d’une carte écrite en alfonic et illustrée : il faudra aider saint Nicolas à classer dans la bonne hotte chaque phrase de la chanson en fonction de la rime entendue. Puis, si les enfants se sentent inspirés, leur demander de compléter la liste en trouvant de nouvelles rimes.

Bon amusement !

Illustration : montage : OpenClipart-Vectors, Erzsébet Apostol, Frances Proctor et mohamed Hassan (Pixabay).

Un commentaire sur « Saint Nicolas, apporte-moi : les voyelles « in », « i », « o » et « a » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s