Un article de Wendy Nève

L’objectif du jeu d’aujourd’hui sera d’identifier les phonèmes « d » et « t ». Ces deux sons constituent tous deux des consonnes apico-dentales : pour les prononcer, on pointe la langue contre les racines intérieures des dents du dessus. Voici ce qui les distingue : pour dire « d », on utilise la voix (c’est une consonne sonore), alors que pour dire « t », on ne fait pas entendre sa voix (c’est une consonne sourde ou non-voisée).

Pour que les enfants comprennent bien, on peut rendre l’explication concrète.

Regarde-toi dans un miroir quand tu dis « d ». Que fais-tu avec ta bouche ? Tu entrouvres les lèvres, tu pointes ta langue contre ton palais, juste derrière tes dents, et tu utilises ta voix pour faire sortir le son. On entend « d » dans dormir, dent, dos, aide, farde.

Pour dire « t », tu places ta langue au même endroit, bouche entrouverte : c’est le même mouvement que dans « d », mais tu ne fais pas sortir ta voix. Ton souffle, qui est prisonnier derrière ta langue fait un petit bruit quand tu décolles ta langue de ton palais. On entend « t » dans tête, temps, tortue, tarte, tente, chuchoter.

Ces deux phonèmes se ressemblent beaucoup, et pourtant il ne faut pas les confondre, sinon il arrive qu’on ne se comprenne plus ! Le temps n’a pas de dents, Toto ne veut pas faire dodo, une tortue n’est pas tordue.

Pour ce jeu, il faut une planche de jeu représentant deux chenilles, qui représentent chacune un son. Il faut aussi des images variées comportant « t » ou « d ».

L’enfant peut jouer seul, en distribuant les images dans la bonne chenille. Mais on peut également jouer à deux : chaque enfant choisit une chenille. Toutes les images sont en pile. Chacun en pioche une à son tour et nomme l’objet représenté en articulant distinctement. Si l’image comprend le son de la chenille que le joueur a choisie, il peut la placer dessus, sinon la carte est défaussée.

Dès que les enfants se sont familiarisés avec les lettres de l’alfonic, on peut les encourager à écrire et lire les mots sous les images.

Le premier qui a complété sa chenille a gagné.

Bon amusement !

Dessin : Wendy Nève.

Cliquer pour accéder à t-et-d_la-chenille-des-sons.pdf

Cliquer pour accéder à t-et-d_reconnaitre-les-sons.pdf

Un commentaire sur « La chenille des sons : « d » et « t » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s