Un article de Wendy Nève

En français, il est utile de savoir bien différencier (discriminer, disent les linguistes) le son « a » (comme dans chatte) et le son « an » (comme dans chante). Ces deux voyelles se prononcent avec la bouche ouverte au maximum. Mais dans « a », le son sort uniquement par la bouche, alors que dans « an », il sort en partie par le nez. C’est la raison pour laquelle, le tréma sur la lettre a en alfonic rappelle « les deux trous du nez » par où sort l’air.

Il ne faut pas confondre ces deux phonèmes.

  • Le vent s’en va.
  • Un joueur de basket est plus grand que gras.
  • Le chat se prélasse dans le champ.
  • Le paon fait quelques pas.
  • Je ne suis pas rapide ? En effet, je suis lent car je suis las.
  • À l’ombre, la menthe a une couleur mate.
  • J’espère avoir de la chance à la chasse.
  • Le pantin fait du patin à glace.
  • Pourquoi vois-je une montagne devant moi ? Sur mon plan, c’était plat !

Pour aujourd’hui, voici des cartes illustrées où chaque mot écrit en alfonic comporte un trou. À l’endroit du trou dans le mot, l’enfant se pose la question : entend-il « a » ou « an » à cet endroit du mot ? C’est l’occasion de s’assurer qu’il fait bien la différence. S’il a un doute, il retourne la carte pour vérifier.

Bon amusement !

Illustration : marinamarusya13 (Pixabay).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s