Contrairement à l’alphabet phonétique international (API) qui regroupe des signes tirés des écritures de diverses langues (lettres latines, lettres grecques, autres), l’alfonic reprend autant que possible les lettres latines de nos claviers et leurs valeurs traditionnelles dans l’orthographe, afin de simplifier le passage à l’orthographe. Quand l’orthographe attribue plusieurs valeurs à une même lettre, l’alfonic garde la plus simple, la plus habituelle. Par exemple, en alfonic, la lettre g se lira toujours « g », même si l’orthographe lui attribue le son « j » devant les lettres i et e (comme dans girophare ou mangeoire). Lire la suite.

Photo : Michael Schwarzenberger (Pixabay).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s