Choisir les lettres qu’on veut en alfonic ?

Choisir les lettres qu’on veut utiliser, c’est impossible en orthographe. Car celle-ci impose une norme à tous ceux qui veulent écrire le français. Mais cette norme a une utilité : elle permet de se comprendre par écrit, d’un côté à l’autre de la planète. L’alfonic, lui, a une utilisation plus restreinte : il ne sert que le … Lire la suite de Choisir les lettres qu’on veut en alfonic ?

L’alfonic utilise autant que possible les lettres de l’orthographe française

Contrairement à l’alphabet phonétique international (API) qui regroupe des signes tirés des écritures de diverses langues (lettres latines, lettres grecques, autres), l’alfonic reprend autant que possible les lettres latines de nos claviers et leurs valeurs traditionnelles dans l’orthographe, afin de simplifier le passage à l’orthographe. Quand l’orthographe attribue plusieurs valeurs à une même lettre, l’alfonic … Lire la suite de L’alfonic utilise autant que possible les lettres de l’orthographe française

L’alfonic libère la communication écrite

Sylviane, 5 ans (alors en troisième maternelle), écrit librement grâce à l’alfonic : « FÈT CE CAPUCIN SWA GERI BIËTO. SYLVIANE SÏC Ä. » (« Faites que Capucine soit guérie bientôt. Sylviane, cinq ans. ») Dans le petit panneau qu’elle a rédigé, elle a écrit les phrases en alfonic, mais les prénoms en orthographe (presque) parfaite. Je remarque … Lire la suite de L’alfonic libère la communication écrite