Un article de Wendy Nève

Les phonèmes « j » et « ch » sont deux consonnes fricatives car le son qu’on produit en les articulant ressemble à un frottement : elles frictionnent.

Pour articuler « j », on ouvre les lèvres et on positionne sa langue comme pour faire un petit bol : on la plie légèrement vers l’arrière (elle est en position rétroflexe). Dans « j », on utilise sa voix. On entend ce phonème dans : jour, geste, ajuster, âge, horloge.

Pour prononcer « ch », l’articulation est la même, mais la voix ne s’entend pas. C’est une consonne sourde. On l’entend dans : chou, chouette, acheter, arracher, hache, croche, biche.

Ne les confondons pas :

  • Mon chou, tu joues avec nous ?
  • J’ai la joie d’avoir le choix.
  • Comment mâcher mon gigot avec mes vieux chicots ?
  • Ton grand-papy est âgé, il faut lui hacher sa viande.
  • Ne laisse pas jouer la chatte dans la jatte de café !
  • Maman, je peux lécher ce petit chocolat tout léger ?

Les mots croisés ci-dessous permettent de bien identifier les deux phonèmes « j » et « ch », non seulement à l’oral dans les mots qu’on dit tout haut, mais aussi à l’écrit en alfonic.

Bon amusement !

Illustration : montage à partir d’illustrations de Pixabay (OpenClipart-Vectors et GraphicMama-team).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s