Un article de Wendy Nève

Les consonnes sourdes sont celles qu’on prononce sans utiliser sa voix. C’est comme si on les chuchotait. Un exemple rigolo ? Si j’ai bonne mémoire, Harry Potter, lorsqu’il parle en fourchelang, n’utilise que des consonnes sourdes (hormis le « r » roulé et le « l »). C’est cela qui donne un aspect chuintant à cette langue imaginaire.

Ce sont les consonnes sourdes du français que nous présentons ci-dessous, en alfonic puis en orthographe.

  • « p » comme dans pain, poulet, loupe, appeler
  • « t »                        temps, tortue, attirer, bibliothèque
  • « c »                        cruche, croquer, coquin, kangourou, chromatique
  • « f »                        frite, four, affoler, téléphone
  • « s »                        sardine, sentir, astuce, pouce, science, opération, dix
  • « h »                       champ, châle, croche, douche

Bonne exploration !

Illustration : CryptoSkylark et Christian Dorn (Pixabay).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s