Un article de Wendy Nève

Le son « u » n’est pas facile à prononcer pour bien des gens qui apprennent le français en langue seconde. Cependant, en français, il s’agit bien d’un phonème à part entière, qu’il ne faut pas confondre avec « ou ».

Pour les enfants francophones, l’identification du « u » ne devrait pas poser de problème. Dans certaines régions de Wallonie, sa prononciation ressemble à « eu ». On aura tendance à prononcer prune, brune, enclume comme ceci : « preune », « breune », « encleume ».

Contrairement à l’alphabet phonétique international (API) qui l’écrit /y/, l’alfonic a pris le parti de l’écrire avec la lettre utilisée par l’orthographe : u.

On entend « u » dans :

  • hululer
  • humer
  • hurluberlu
  • une fumée brûlante
  • une purée poilue
  • un fruit cru
  • une mûre cuite
  • une grue émue
  • un mur bien dur
  • je l’ai lu
  • tu l’as bu ?
  • elle l’a su
  • Lulu le hibou hulule sous la lune
  • Turlututu, chapeau pointu !

Bon amusement !

Illustration : Wendy Nève.

Un commentaire sur « Découvrir le phonème « u » : Ursule et son cheval Hercule »

  1. Oui, l’/y:/ n’est pas menacé : mur ni mûr, ni sud ni tube , ni buse ni fuse . C’est l’/y/ court qui s’ouvre : « une brute » devient « œune brœute » !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s