Un article du Cercle alfonic.
Publié initialement sur le site ActuaLitté – Les univers du livre le 18 août 2020.
Retrouvez notre dossier complet sur ActuaLitté.


Chers parents,

Vous voulez encourager votre enfant à lire ? Écrivez-lui de petits mots en alfonic, que vous disposerez dans la maison. Dans la cuisine, demandez-lui quelques menus services : apporter à table les fourchettes et les couteaux ; ranger son assiette propre dans le tiroir. Sur le bureau, rappelez-lui de ranger les crayons ou encouragez-le à faire un très beau dessin. Devant la porte d’entrée, rappelez-lui de prendre son manteau, ou demandez-lui s’il pleut. Sur la baignoire, inventez un court dialogue entre le savon et le gant de toilette. Sur la porte de sa chambre, écrivez-lui des mots doux pour qu’il fasse de jolis rêves. Puisque ces messages viendront de vous, votre enfant sera certainement curieux de les découvrir.

Vous pouvez même faire preuve d’imagination et d’humour, pour montrer à votre enfant la liberté qu’offre l’écriture. Les phrases et l’histoire d’aujourd’hui ne sont pas toutes réalistes : le rire est un excellent ingrédient des jeux pédagogiques.

N’hésitez pas à utiliser l’alfonic dans vos jeux de piste et chasses au trésor : nous l’avons testé, c’est un grand succès ! Les enfants sont très fiers de lire eux-mêmes les messages.

Un tremplin vers l’orthographe

Il est utile à votre enfant d’apprendre à lire et à écrire en alfonic. Mais il n’est pas nécessaire de lui fournir de longs romans en alfonic : quand il se sentira parfaitement à l’aise, l’école prendra le relais pour lui enseigner l’orthographe.

Car l’alfonic n’est qu’un passage, pas un but. Cet outil permet de séparer les difficultés en plusieurs étapes : d’abord découvrir et utiliser l’écriture, puis seulement aborder les règles de l’orthographe. L’alfonic n’est pas une étape supplémentaire qui ferait « perdre du temps » mais un marchepied qui permet d’avancer sans crainte de trébucher. Si vous voulez escalader une montagne, prendrez-vous en ligne droite, à travers les crevasses, les à-pics et les glaciers ? Si vous n’êtes pas un grimpeur confirmé, vous préférerez certainement prendre le sentier en zigzag, pour arriver au but plus simplement et plus sûrement.

Grâce à l’alfonic, les enfants disposent d’un référent (une lettre) unique pour chacun des sons (ou phonèmes) du français. Ces référents constitueront une base solide pour un apprentissage raisonné de l’orthographe.

Les enfants qu’on plonge simultanément dans l’écriture et l’orthographe se crispent souvent face à la difficulté de cette dernière. Au contraire, la plupart des enfants qui ont appris avec l’alfonic s’amusent des bizarreries de l’orthographe comme s’ils découvraient le « costume de fête » de l’écriture, décoré de garnitures et de dentelles ! Avancer sans peur mais avec curiosité, n’est-ce pas le meilleur état d’esprit pour bien apprendre ?

Bon amusement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s